bureau.jpg

Nos projets

LES PROJETS A COURT TERME

Amélioration du service de l'eau potable
Actualisation du schéma directeur de l'eau potable

Le SIVOM VKP a réalisé un schéma directeur d'eau potable en 2012, lequel est aujourd'hui obsolète : croissance démographique, vieillissement des ouvrages, apparition de nouvelles technologies, etc.

Ainsi le SIVOM VKP lance une actualisation de son schéma directeur en 2022, afin de fixer les axes de travail à l'échelle des trois communes pour les années à venir.

Renouvellement des canalisations

Le SIVOM VKP a priorisé des zones où les canalisations sont dans un état particulièrement dégradé et prévoit de les renouveler selon un programme annuel. L'objectif étant de réduire le nombre de fuites, et donc les interventions de réparation mais également les pertes d'eau.

Télégestion

La télégestion est un appareil connecté placé sur un équipement d'eau potable qui permet d'avoir à distance des informations telles que le débit d'eau, l'état de remplissage d'un réservoir, le fonctionnement d'une pompe, etc.

Cet outil permet également d'agir sur certains éléments comme des vannes motorisées ou des pompes de forage.

Il permet ainsi d'automatiser certaines situations, de prévenir en cas de panne, de fuite, de casse ou d'anomalie comme un réservoir qui se vide anormalement et ainsi d'agir avant que le manque d'eau n'arrive.

Il permet également de privilégier une ressource plutôt qu'une autre en cas d'eau trouble par exemple, il doit alors être associé à un turbidimètre qui mesure la turbidité de l'eau.

Télérelève

La télérelève est un équipement connecté qui se fixe sur le compteur d'eau et permet de transmettre le volume d'eau consommé par le compteur.

Lors du renouvellement du marché de délégation de service public pour le service de l'eau potable en janvier 2022, le SIVOM VKP a souhaité intégrer la mise en place de la télérelève sur l'ensemble de ses compteurs.

Ainsi l'ensemble des compteurs de Voh, Koné et Pouembout en seront équipés d'ici fin 2024.

Cet outil permettra à chaque abonné de suivre sa consommation d'eau au jour le jour, et d'être alerté en cas de consommation anormale, permettant ainsi de déceler une éventuelle fuite et d'y remédier avant que le volume d'eau n'augmente la facture de manière significative.

Amélioration du service de l'assainissement
Schéma directeur d'assainissement

Les réseaux et les installations d'assainissement sont très hétérogènes au sein du SIVOM VKP, certains réseaux modernes fonctionnent correctement, quand d'autres plus anciens présentent des disfonctionnements voire des méconnaissances.

Un travail complet de recensement et de vérification de la conformité des branchement a été entrepris depuis 2021 et devrait nourrir le schéma directeur.

Cet outil permettra d'homogénéiser le service sur les trois communes et de fixer les objectifs d'évolution pour les prochaines années.

Mise en conformité du lagunage de Voh

Construit au début des années 2010, ce lagunage doit traiter l'ensemble des eaux usées du village de Voh. Cet ouvrage présente des problèmes d'étanchéité qui ne lui permettent pas de fonctionner correctement.

Les travaux de mise aux normes ont été entrepris début 2022 et vont permettre d'exploiter l'ouvrage dans de bonnes conditions.

Télégestion sur les postes de relevage

De la même manière que pour l'eau potable, la télégestion est un outil connecté qui permet de connaitre à distance le niveau de remplissage d'un poste de relevage ou le fonctionnement des pompes.

Les principaux postes de relevage vont être équipés de cet outil pour permettre d'anticiper tout défaut et ainsi intervenir avant que le poste ne déborde.

Valorisation des boues de lits de séchage

Le lagunage de Païamboué dispose de 6 lits de séchage dans lesquels sont déversées les boues de vidange des assainissements autonomes.

Ces boues une fois séchées sont enfouies.

Le SIVOM étudie la possibilité de valoriser ces boues par épandage ou par co-compostage en les mélangeant avec des déchets verts, afin d'en faire un amendement organique.

Amélioration du service des déchets
Installation de stockage des déchets non dangereux (ISDND)

Le SIVOM VKP, accompagné de la province Nord (en tant que maître d'ouvrage délégué) a lancé la conception et la réalisation d'une installation de stockage des déchets non dangereux. 

Cette installation, située à la plaine des Gaïacs, permettra d'enfouir tous les déchets non dangereux des ménages de Voh, Koné, Pouembout et Poya pour une durée de 25 ans, soit une capacité de 448 000m3.

Ce projet d'un coût total d'un milliard deux cents millions de francs, devrait entrer en exploitation courant 2023, et permettra ainsi la fermeture définitive des dépotoirs puis leur réhabilitation dans les années à venir.

vue isd.png
Réseau de centres de tri et de transfert

Pour compléter l'ISDND, dont le but est d'enfouir les déchets non dangereux, un réseau de déchetteries est en cours de conception et devrait voir le jour fin 2023.

Ces deux sites, l'un situé à Voh, ZI Vavouto, et l'autre mutualisé pour Koné et Pouembout, situé à la zone commerciale de Baco, permettront aux particuliers et professionnels, de déposer leurs déchets.

Ces déchets ne feront que transiter par ces sites avant d'être dirigés vers leur exutoire final.

Ainsi les ordures ménagères et encombrants seront dirigés vers l'ISDND, les déchets métalliques vers des filières de valorisation, et les filière règlementées vers des filières de traitements adaptées.

Valorisation des déchets verts

Le SIVOM VKP a fait le choix d'interdire l'enfouissement des déchets verts à l'enfouissement des déchets verts dans sa future ISDND. Cela implique la création d'une filière pour la gestion de ces déchets.

Actuellement une partie des déchets verts collectés sur Pouembout sont déposés au Lycée Michel Rocard où ils sont compostés. Tous les autres déchets verts sont pour le moment enfouis dans les dépotoirs.

Ainsi, l'objectif d'ici à l'ouverture de l'ISDND, est de composter l'intégralité des déchets verts collectés sur VKP.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

LES PROJETS A LONG TERME

Amélioration du service de l'eau potable
Gestion de la turbidité des captages majeurs

La majorité des captages du SIVOM VKP sont équipés d'un décanteur. Ces bassins tampons offrent un temps de repos à l'eau captée permettant aux particules en suspension de tomber dans le fond et donc de distribuer une eau plus claire.

Compte tenu des volumes d'eau distribués, et de la turbidité très élevée lors des épisodes pluvieux intenses, ces équipements sont insuffisants et l'eau distribuée reste trouble.

La technologie permet aujourd'hui de diminuer la turbidité d'une eau de captage avec un temps de repos presque nul et un espace réduit.

Ces équipements au format d'un container de 20 pieds sont totalement autonomes et fonctionnent par floculation. Les particules en suspension dans l'eau sont agglomérées puis filtrées.

Le SIVOM VKP envisage la mise en place de ce type d'équipements sur les principaux captages de VKP, mais l'investissement est conséquent.

Traitement du fer et du manganèse sur le captage de Pouembout

L'eau potable issue du forage de Pouembout est riche en fer et en manganèse. Ces deux métaux semblent être à l'origine, une fois précipités dans les conduites, de la couleur rouge retrouvée au robinet un peu partout dans le village.

Des unités de traitement existent mais sont très couteuses.

Le SIVOM VKP lance en 2022 une étude pour dimensionner un équipement de ce type en vue d'un investissement dans les prochaines années.

Amélioration du service des déchets
Réhabilitation des dépotoirs communaux

Une fois l'ISDND et les centres de tri et de transfert en exploitation, les dépotoirs actuels seront fermés.

Dans un second temps, ces dépotoirs vont devoir être réhabilités afin de limiter au maximum l'impact des déchets enfouis enfouis depuis des décennies sur ces sites, et ce, de manière durable.

Ces études puis ces travaux sont envisagés à partir de 2024.